• Paris ... One more (LONG) night

    15h. Je suis dans le TGV, de retour de Manosque ou je viens de passer une semaine... On doit être vers Avignon si je ne me trompe pas, et je tue le temps en harcelant ma liste de contacts téléphonique minute après minute. Vous avez déjà essayé de téléphoner dans le TGV au milieu du massif central ? Ben c’est chiant, ça n’arrête pas de couper. Je fais mon changement de train à Lyon, pour finalement arriver à Paris GDL (Gare de Lyon) à 18h. Je dois voir Alex à 21h30, ce qui me donne une grande marge pour … heh … ben ça me laisse une grande marge. J’avais donc durant le voyage demandé a Yaug (Non, c’est pas son vrai prénom) si ça lui disais de sortir en soirée, et pourquoi pas manger ensemble. Yaug arrivera comme à son habitude avec une heure et quelque de retard, ce qui me laissera le temps de déposer mon sac de voyage à la consigne et de trouver des toilettes (ce n’est pas si facile que ça y parait). Yaugy passe regarder pour moi les horaires du dernier RER, qui est affiché un peu après 2h du matin. Ayant été en boite jusqu'à 5h du matin les deux jours précédents, inutile de préciser qu’il y avait quelques courbatures qui traînaient … Mais tant pis, on devait trouver un resto ouvert un dimanche de veille de paques, donc : on marche. Apres avoir passé très largement en revue tout les sujets imaginables sur Amtenaël, on finit par trouver une pizzeria ouverte, qu’on s’empressera d’investir.

    Arrive 21h, je me hâte pour me rendre à l’endroit où je devais retrouver Alex, tout content de pouvoir enfin le voir après ces longues années à discuter sur le net et au téléphone.

    Je préfère ne pas résumer ce qui s’est passé ensuite, les intéressés le savent, et j’ai vraiment pas envie d’y penser pour le moment pour les raisons … qui existent.

    Heure : ? Je ne me sens pas bien. Sûrement que l’alcool que je viens d’absorber n’arrange rien (manque d’habitude j’imagine) et je décide de repartir plus tôt que prévu. La, ça va réellement pas bien. Du tout. Ca deviendrait presque une habitude, mais la c’était pire, sûrement une accumulation de ces derniers temps, allez savoir …

    L’esprit vraiment ailleurs, je me perd plusieurs fois dans le métro pour finalement arriver gare de Lyon, direction la consigne. ARGH. Stupéfiante découverte : Les consignes sont fermées la nuit … Quelle merde. Par détresse ou pure sensation de perte totale, j’appelle Mathieu … qui tentera de me convaincre de redescendre une semaine dans le sud, car ça allait présentement encore moins bien qu’une semaine auparavant. Alcool et/ou déprime - allez savoir – j’étais sur le point d’accepter et de remonter dans le TGV en sens inverse … en oubliant juste qu’il n’y en avait plus à cette heure tardive (Heureusement, quand j’y repense … sinon je l’aurais vraiment fait). Pas le choix donc … Direction le RER pour rentrer à la maison. Bon, je dois vraiment pas être un expert en orientation … Je tombe sur des grilles un peu partout. Très vite, je finit par me rendre compte de quelque chose d’amusant (le terme est choisit) … Je suis coincé dans cette putain de gare, erf ! NON ! Yaug s’était trompé dans les horaires de RER, et il n’y en avait déjà plus qui circulaient …

    Même les portes d’entrée de la gare étaient fermées à double tour … là, j’étais vraiment mal (de pire en pire, je vous jure, un acharnement total du destin). Un agent de la sécurité finira par croiser mon chemin et m’ouvrira les portes de sortie …

    Encore un détail ennuyeux : Je suis enfin dehors, mais du coup il fait putain de froid. Toujours au téléphone, je commençais à me demander ce que j’allais bien pouvoir faire maintenant … Appeler chez moi ? Pas à cette heure la … Quand quelque chose d’effroyable se produit juste à ce moment … Plus de batterie sur le portable. NON !

    Bon … un pas de plus vers le grand n’importe quoi … Je m’arrête donc à une brasserie demander ou je pouvais trouver un cybercafé dans le coin pour essayer de prévenir quelqu’un, et un jeune m’indique celui de Sébastopol, soi-disant ouvert 24h/24. Ceci dit, c’etait pas juste à coté, il me conseilla donc de prendre un taxi. Vous avez remarqué que c’est toujours quand on cherche ce genre de chose qu’on n’en trouve pas ? Ben moi, oui. Une fois trouvé, il facture un minimum de 5,50€ ces enculés ! Enfin tant qu’a y être hein … Me voila donc en marche vers le cybercafé en question que j’aperçois au loin. Mais … heu … mais … NON ! Un cybercafé ouvert un dimanche veille de paque, vous avez déjà vu ça ? Et ben non, c’était fermé.

    Etat moral : -50

    Errant désespérément près de la cabine d’information des bus en pensant à la plus rapide façon de me suicider efficacement (lol.), c’est la qu’une fille m’accoste, me demandant une cigarette. J’ai une tête à fumer moi ? Non. Enfin au point ou j’en étais … On commence du coup à discuter, et j’apprend que c’est la nièce (ou quelque chose comme ça) du type du point info des bus. Première bonne nouvelle de la soirée, un bus se rendait chez moi ! Le temps de trouver le numéro du bus et … ah. Trop tard. Le bus venait tout juste de passer sous nos yeux. – Extrême moment de respiration profonde –

    On décida donc d’un commun accord de passer le temps du mieux possible en se promenant dans paris … jusqu'à l’heure des premiers RER. C’était stupéfiant, son répertoire téléphonique ressemblait plus à un répertoire des bons coups du coin (des militaires aux flics en passant par les pompiers). Enfin, cette fille était quand même vraiment gentille. Apres une somptueuse visite guidée de Clichy – Mouarf – et de divers noctambus dont elle connaissait tout les chauffeurs (en passant par la case « Draguer un militaire dans la rue en lui demandant un plan cul »), je me redirigeais vers le métro pour enfin repartir … J’ai eu la présence d’esprit de ne PAS compter les kilomètres parcourus durant cette journée …

    Etat physique : -50

    Là il est … arf je sais même pas, mon portable n’a plus de batterie ... vous n’aurez qu’a regarder l’heure de publication de l’article sur le blog … A qui ce genre de merdes cascadées peuvent-elles bien arriver d’autre ? Je me demande. PLUS JAMAIS A PARIS, PUTAIN !

    Encore une journée catastrophique en tout points, qui rajoute un peu à mon état de déprime déjà fortement élevé en ce moment … y’a des jours comme ça, ou on aurait presque préféré que le TGV déraille sur cette putain de voie ferré …Bordel.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Avril 2006 à 19:45
    saluuuut !
    hey ! bah euh comme je m'accorde 5min de pause entre deux instants philosophique je venais voir les news sur ton blog... voilou mais comme y'en a pas je repars comme je suis venu ^^ ++ bizzzzz jesler
    2
    Takk
    Mercredi 26 Avril 2006 à 00:37
    i'm back !
    Voilà, tu aurais eu mon numéro ... Avoues qu'on aime Paris pour beaucoup plus que ses nuits galéres! C'est la merde ... parfois, mais c'est tellement beau cette rencontre ! Comme quoi les oiseaux de nuit ne sont pas si méchants! BizOO Mon Sp4Mouille adoré ;)
    3
    Takk
    Mercredi 26 Avril 2006 à 00:37
    i\'m back !
    Voilà , tu aurais eu mon numéro ... Avoues qu\'on aime Paris pour beaucoup plus que ses nuits galéres! C\'est la merde ... parfois, mais c\'est tellement beau cette rencontre ! Comme quoi les oiseaux de nuit ne sont pas si méchants! BizOO Mon Sp4Mouille adoré ;) D'autant plus que c'était le soir de mon anniversaire ;)
    4
    bat
    Mercredi 26 Avril 2006 à 11:06
    waouuu
    coucou! je viens de lire le recit de tes petites aventure, effectivement je confirme ca n'arrrive pas a bcp de monde! lol, je rigole, ms c'est pas drole, mon povre j'espere que ca ne t'arrivera plus jamais! mais pourquoi tu as pas pris le taxi jusqu'a chez toi au lieu d'aller au cybercaf�©?
    5
    Mercredi 26 Avril 2006 à 17:05
    Hmm ..
    @Jesler: Et non desolé, je poste pas souvent ! Enfin, vu le contenu des articles à chaque fois, on se demande si c'est pas mieux .. ;) @Takk: Mon telephone etait dechargé, ton numero ne m'aurait pas grandement aidé :( @Bat: Après coup j'en rigole aussi ... Quand au taxi de paris jusqu'en zone six, je sais pas si tu imagines le prix .. C'etait pas forcement dans mes moyens ... :/
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :